Plaki arménien

by Vert Amande

PLAKI ARMÉNIEN 

Me revoilà avec une nouvelle recette d’hiver, j’ai nommé le Plaki Arménien ! J’ai découvert ce plat grâce à une personne de mon entourage et j’ai tout de suite adoré ce plat rassasiant, complet et délicieux. On le réalise traditionnellement à base de haricots blancs et bien sûr, comme c’est toujours le cas dans la cuisine arménienne, il y a beaucoup d’ail et beaucoup de persil ! Si vous aimez ces saveurs, alors vous aimerez forcément le Plaki 🙂 

J’en profite d’ailleurs pour vous dire que la cuisine Arménienne  est très intéressante lorsqu’on est vegan. Ils réalisent en effet de nombreux plats à base de légumineuses (boulettes de lentilles corail…), et de légumes (sortes de samoussas aux épinards appelés Borek, roulés aux aubergines…). Bon nombre de ces recettes sont végétariennes mais sont complètement « végétalisables » donc si le coeur vous en dit, allez y jetter un oeil ! Vous ne serez pas déçus !

INGRÉDIENTS
  • 250 g de haricots blancs secs (ou une boite de 500 g de haricots déjà cuits. Si vous choisissez cette option, réduisez le temps de cuisson à 25 minutes et réduisez le volume d’eau utilisé) 
  • 250 ml de sauce tomate maison (j’ai utilisé la sauce que j’ai faite cet été, mais vous pouvez utiliser une boite de concassé de tomate)
  • 5 gousses d’ail 
  • 4 belles carottes
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1,5 L d’eau
  • du sel et du poivre selon votre goût 
  • un petit bouquet de persil 
PRÉPARATION 

ATTENTION ! Si vous utilisez des haricots blancs secs, vous devez absolument les faire tremper toute une nuit dans de l’eau froide additionné d’un peu de sel ou de bicarbonate. 

Commencez par hacher vos gousses d’ail puis épluchez et découpez vos carottes en morceaux. Faites revenir l’ensemble dans un grand faitout avec l’huile d’olive. 

Après quelques minutes, ajoutez les haricots blancs que vous aurez préalablement égoutté. Ajoutez également la sauce tomate et la moitié du bouquet de persil que vous aurez haché. Couvrez d’eau et laissez mijoter à couvert (et à feu doux) pendant 1h30 à 2h. Remuez régulièrement. Le plaki est cuit lorsque les haricots sont tendres. 

Hachez l’autre moitié du bouquet de persil et parsemez-en généreusement votre Plaki bien chaud ! Bon appétit !

A SAVOIR :  En Arménie ce plat se déguste aussi froid, comme une salade ! 

You may also like

6 commentaires

Marine Cotte 17 février 2019 - 9 h 46 min

Bonjour je vais tenter ça me fait bien envie je me demandais on mange cela en plat principal ou avec un accompagnement merci beaucoup pour ta recette

Répondre
Vert Amande 19 février 2019 - 18 h 58 min

Hello Marine 🙂 Apparemment en Arménie, on le mange avec tout un tas d’autres plats (boulettes de lentilles corail, roulés aux aubergines…) mais je te rassure, c’est aussi délicieux en plat principal !

Répondre
Cathie 27 février 2019 - 6 h 20 min

Je vais tenter une variante demain.
Je vais la faire aux haricots rouges que je viens de mettre à tremper.
Merci pour l’astuce du bicarbonate dans l’eau de trempage. Je la mets habituellement dans l’eau de cuisson, je vous dirai si j’ai senti une différence.

Répondre
Vert Amande 1 mars 2019 - 18 h 57 min

Hâte d’avoir ton retour 🙂

Répondre
Cathie 23 mars 2019 - 21 h 40 min

Finalement, j’ai mis aussi un peu de bicarbonate dans l’eau de cuisson car mes haricots cuisaient mal (ils étaient un peu vieux). Mais ils se sont beaucoup moins mis en purée que d’habitude.
Et le résultat est très bon. Un repas plat unique, savoureux et rassasiant, comme on les aime chez moi!

Répondre
Vert Amande 2 juin 2019 - 16 h 26 min

Je suis ravie que ce mode de cuisson et que cette recette t’ai plu Cathie 🙂

Répondre

Leave a Comment