Mini brioches aux pralines (vegan)

by Vert Amande

Vous ne le savez peut-être pas, mais j’adore les brioches. Genre vraiment. J’adore l’odeur, la texture, le goût peu sucré et à ce moelleux unique. La brioche ça semble simple à faire mais en réalité lorsqu’on l’a tenté quelques fois, on se rend vite compte qu’il faut un vrai coup de main pour les réussir et les rendre moelleuses et élastiques comme celles du boulanger. Avant d’être végane, j’ai tenté l’expérience une ou deux fois sans succès et j »ai finis par me dire que les brioches du boulanger m’allaient très bien et que je n’avais ainsi pas besoin de me casser la tête à les réaliser moi-même. 

Et puis en devenant végane, l’idée de réaliser moi-même mes brioches est finalement revenue. (Finalement, c’était soit ça, soit je n’en mangerai sûrement plus jamais beaucoup. Les brioches véganes, ça ne court malheureusement pas les rues…). J’avais cependant un peu d’appréhension quant au fait de réaliser des brioches vraiment gourmandes moi-même. Ah les a prioris… !

J’ai testé plusieurs recettes ici et là, sans jamais trouver d’option qui m’aillent vraiment. Le point positif c’est que toutes ces recettes m’ont aidé à savoir ce que je ne voulais pas dans une brioche : une mie trop dense, un moelleux approximatif, trop sucrée ou pas assez… Oui, je vous l’accorde, je suis un peu une chieuse en matière de brioche ! Il faut dire que j’en ai goûté des merveilles en la matière !  L’amour de la brioche est un héritage familial que je tiens de mon grand’père : il ne pouvait pas s’empêcher d’en ramener une chaque dimanche pour le goûter ! Il s’agissait plus précisément d’une brioche qu’on appelle « pogne » en Auvergne, c’est exactement la même chose que la traditionnelle brioche aux pralines lyonnaise mais avec un nom différent. 

La recette qui va suivre est donc le résultat de nombreux essais, ratés, réussites, et bon sang ce que c’est bon, même en version végétale ! A vos fourneaux !

INGRÉDIENTS POUR 6 MINI-BRIOCHES

  • 250 g de farine de blé type T65 ou T55
  • 100 ml de lait de coco (en boite, à 15% de matière grasse minimum – j’utilise les laits de la marque « la maison du coco » que je trouve en Biocoop)
  • 1/2 sachet de levure boulangère sèche (soit environ 2,5g) 
  • 35 g de sucre 
  • 1 belle pincée de sel
  • 50 g de margarine ou d’huile de coco désodorisée 
  • des pralines (quantité selon votre goût, pour ma part j’en mets deux petites poignées). 

 

PRÉPARATION

Commencez par verser la farine  et le sel dans un cul de poule (ou dans un robot muni d’un crochet si vous en avez un). 

Faites légèrement réchauffer la boite de lait de coco au bain marie afin que les deux couches se mélangent bien à l’intérieur, puis versez-en 100 ml dans un saladier. La température doit être à peine tiède pour permettre l’activation de la levure (attention, si le lait est trop chaud, votre levure mourra et ne donnera rien). 

Délayer doucement la levure dans le lait de coco tiède, ajoutez le sucre et laissez reposer l’ensemble entre 5 et 10 minutes. La préparation doit légèrement buller. 

Versez votre préparation liquide dans le cul de poule contenant la farine et mélangez grossièrement à l’aide d’une cuillère en bois avant d’ajouter la margarine (non fondue !).  Commencez à pétrir l’ensemble à la main jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse. 

Continuez le travail de pétrissage sur votre plan de travail pendant une dizaine de minutes, le temps que votre pâton soit légèrement élastique. (La texture de votre brioche dépend en grande partie de cette étape, n’en réduisez pas le temps au risque d’avoir une brioche trop compacte !). 

Replacez ensuite votre pâton dans le saladier, couvrez le d’un torchon humide et laissez reposer pendant une heure dans un endroit où la température est agréable, le temps que votre pâte double de volume. (Pour cette étape, j’aime utiliser mon four à puissance minimale – 40°C environ. Cela permet à ma pâte de lever à coup sûr lorsqu’il fait frais à la maison. Je dispose simplement mon saladier recouvert du torchon dans le four et le tour est joué).  

Lorsque votre pâte a bien gonflé, pétrissez-la à nouveau sur votre plan de travail afin de la dégazer et intégrez-y les pralines (cette étape est très rapide, quelques secondes suffisent). 

Séparez votre pâte en 6 pâtons et donnez-leur la forme que vous souhaitez (vous pouvez aussi vous contenter d’en faire des boules puis de les disposer dans des moules à muffins comme je l’ai fait). Replacez vos petites brioches dans le four tiède (ou dans l’endroit que vous aviez choisi pour la première levée), les recouvrir d’un torchon et patientez à nouveau 15 à 20 minutes. 

Augmentez la puissance du four jusqu’à 180°C, badigeonnez rapidement vos brioches de lait végétal à l’aide d’un pinceau et enfournez-les (en retirant le torchon cette fois-ci !) pendant 10 à 15 minutes selon la dorure souhaitée. 

You may also like

Leave a Comment