Blanquette végane

by Vert Amande

Non non, je ne suis pas redevenue omnivore, je vous promets qu’il n’y a toujours AUCUN produits animaux sur cette image !  Aussi étonnant que cela puisse paraître, il est tout à fait possible de réaliser les plats bien typiquement franchouillards de notre enfance sans souffrance animale ! Bonne nouvelle hein ?

A l’approche de l’hiver, rien de tel qu’une bonne blanquette gourmande et réconfortante pour se réchauffer. J’adorais bien évidemment ce plat avant d’être végane, sauf que les animaux quand on les aime, on évite de les manger en toute logique. Je suis donc très heureuse de vous en proposer une version sans cruauté aujourd’hui. Je l’ai réalisé grâce à un ingrédient magique : les protéines de soja texturés (PST pour les intimes). On peut cependant les remplacer par des morceaux de seitan qui donneront eux aussi une super texture à cette blanquette. Hormis cela, cette blanquette est tout ce qu’il y a de plus classique : on remplace simplement le beurre par de la margarine, la crème fraîche par de la crème de soja… Si vous cuisinez régulièrement végétalien, ces ingrédients ne vous seront donc pas inconnus. J’espère, une fois de plus, que cette recette vous plaira et qu’elle aura le même succès que dans nos assiettes !

 

Ingrédients pour 5 à 6 personnes
  • deux cuillères à soupe de margarine
  • 150 g de  médaillons de soja texturés (à défaut, des protéines de soja de taille moyenne)
  • 2 L de bouillon de légumes (2 litres d’eau bouillante + deux cubes de bouillon de légumes déshydratés) 
  • 2 cuillère à soupe de farine T65
  • 6 gros champignons bruns de Paris
  • 6 carottes
  • 1 gros oignon jaune
  • 2 feuilles de laurier
  • 1 branche de thym frais (à défaut, 1/2 cuillère à café)
  • 1/2 cuillère à café de miso brun
  • 12,5 cl de vin blanc sec
  • sel et poivre selon convenance
  • 1 cuillère à soupe bombé de fécule de maïs
  • 1/2 verre d’eau
  • 20 cl de crème de soja (en briquette)
Préparation

1. Dans une casserole, préparez le bouillon de légumes puis faites-y gonfler les protéines de soja pendant une quinzaine de minutes. 

2. Pendant ce temps, prenez de l’avance sur votre découpe de légumes : épluchez les carottes et coupez les en morceaux, détaillez les champignons et émincez l’oignon. Réservez. 

3. Faites fondre la margarine dans un grand faitout, égouttez les protéines de soja (gardez bien le bouillon de légumes !!!) et faites-les revenir quelques minutes à feu vif. Ajoutez ensuite la farine et mélangez bien à l’aide d’une cuillère en bois. 

4. Ajoutez maintenant les légumes que vous avez préalablement découpés, remuez rapidement et couvrez à l’aide du bouillon que vous avez conservé.  Ajoutez également les aromatiques, le vin blanc et le miso. Salez, poivrez et laissez cuire à couvert et à feu très doux pendant 25 minutes. 

5. Lorsque le temps de cuisson touche à sa fin, diluez la fécule dans un demi verre d’eau froide puis versez l’ensemble dans le faitout. Remuez rapidement : la sauce s’épaissit instantanément. Arrêtez le feu. Ajoutez maintenant la crème de soja et remuez à nouveau. Rectifiez l’assaisonnement si besoin. 

6. Servez votre blanquette accompagnée de riz ou de tagliatelles. Bon appétit ! 

You may also like

2 commentaires

Dherment 22 novembre 2019 - 17 h 40 min

Je rajoute en fin de cuisson un jus de citron à ma sauce ce qui lui donne le vrai bon goût de la blanquette de ma maman

Répondre
Vert Amande 22 novembre 2019 - 22 h 02 min

Effectivement cette petite pointe d’acidité est une merveilleuse idée 🙂

Répondre

Leave a Comment